Marcher avec Lui, Tranches de vie

À chaque instant de la vie

Il faut bien l’admettre, je suis assez colérique comme fille.
Il y a quelques jours, j’ai piqué une de ces nombreuses colères sur Twitter, parce qu’il y en a marre parfois, tu sais, de la manière dont on est traité, en tant que petit nouveau dans l’Eglise. Comme un tout petit justement, et quand c’est par ses pairs, c’est un peu pénible, il faut l’avouer. J’ai souvent l’impression que l’on me parle comme si j’étais une enfant à éduquer, et par ses pairs, encore une fois, c’est fondamentalement déplaisant.
J’en ai plein pourtant, des questions à poser. J’en envoie plein pourtant, des messages pour demander des précision, et des réponses à mes inquiétudes, et les réponses m’aident vraiment. Et puis parfois, j’ai l’impression que ça tombe un peu là comme ça, déconnecté de ma vie, la mienne, qui a changé quand Dieu y est entré, qui changera encore quand le Grand Jour sera passé. Ce n’est pas que je ne veuille pas la changer, ma vie, comme un gosse refusant les conseils des parents…

C’est qu’Il ne nous rencontre pas tous de la même façon, je crois.

Certains vont à la messe seulement parfois, d’autres y vont vraiment souvent. Pour beaucoup, rien ne vaut un groupe de prière, de parole ; et pour d’autres, rien ne vaut une lecture de la Bible chez soi. Certains sont bien ici, d’autres là… Et en y regardant de plus près, il y en a un peu pour tous les goûts. Parce qu’Il ne nous parle pas à tous de la même manière, et je crois qu’Il trouve le moyen de se faufiler dans la vie de chacun.
Certains ont besoin de Le croiser au détour de chacune de leurs lectures, de Le rencontrer pour une messe chaque jour, certains Le trouvent au détour d’une prière au moment du café du matin, il y en a qui ont besoin de retraites, et d’autres de se retirer chez eux…
Et je crois que c’est chouette au fond, qu’il y en ait un peu pour tous les goûts. Et puis tu sais, tant pis si je dis de grosses âneries, pas que je n’ai pas fait d’études en théologie, mais que j’en suis sûre, Dieu est Amour, et peu importe comme on l’aime, pour que qu’on l’aime pour de vrai. Et il y a plein de manières d’aimer !
J’aime bien aller à la messe le dimanche, même si ça fait un moment que je n’ai pas pu. J’aime bien vraiment, pas parce que je dois et que c’est comme ça, mais parce que j’y suis bien, et je sais qu’en rentrant, ma soirée sera chouette. Je ne prends pas toujours le temps, de me mettre devant mon petit coin prière, mais il n’y a pas un soir où je m’endorme sans une pensée. Je lis un peu de tout un peu partout, des chrétiens parfois, des trucs pas très catholiques bien souvent, parce que parfois j’ai bien envie d’aller lire ailleurs ce qu’ils disent, quitte à y prendre ce qui me parle, parce que parfois, je lis des choses assez abominables, d’autres bien moins mais assez critiques. J’écoute de tout aussi. J’aime des choses assez peu respectueuses envers Dieu parfois, et pourtant je Le vois même au milieu de tout ça, ou du moins je m’efforce de L’y voir.
Et puis finalement, tu sais, je crois que ça importe peu, la manière dont Il se présente à nos vies, tant qu’on Lui laisse la place.

Merci !

P1000060

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s